On en parle

Rentrée littéraire 2017 : La presse aime La fin de Mame Baby 

27/10/2017 : Le Monde des Livres
« (…) D’une écriture chantournée, Gaël Octavia opère tranquillement une révolution symbolique dont la plus puissante idée est cette Assemblée des femmes, où elles se querellent, s’épaulent, et « tiennent » le Quartier parce qu’elles entretiennent la mémoire. »
19/10/2017 : Le Figaro Littéraire
« (…) On est surpris par la maturité de ce premier roman détonant, inventif – avec notamment cette « Assemblée des femmes » -, au style affirmé, à la narration hypnotique. Quel tour de force ! (…) »
http://www.lefigaro.fr/livres/2017/10/19/03005-20171019ARTFIG00029–la-fin-de-mame-baby-de-gael-octavia-est-ce-ainsi-que-les-femmes-vivent.php
06/09/2017 : Le Canard Enchaîné
« (…) Ce premier roman est un labyrinthe où il fait bon se perdre (…) »
31/08/2017 : Vanity Fair
« (…) l’un des plus beaux portraits de femmes de cette rentrée littéraire. »
« Le féminisme, sensible et puissant, de Gaël Octavia devrait à l’avenir faire encore parler de lui. »
http://www.vanityfair.fr/culture/livre/diaporama/romans-incontournables-de-la-rentree-litteraire-septembre-2017/44802
http://www.vanityfair.fr/culture/livre/diaporama/rentree-litteraire-7-jeunes-auteurs-a-decouvrir-sans-plus-tarder/45645
18/08/2017 : RFI
« Les 15 romans incontournables du monde noir »
http://www.rfi.fr/hebdo/20170818-rentree-litteraire-2017-15-incontournables-monde-noir-afrique-antilles-amerique
31/08/2017 : Diacritik
« Une belle découverte de la rentrée littéraire. »
https://diacritik.com/2017/08/31/de-monstres-et-de-libellules-recits-de-femmes-la-fin-de-mame-baby-gael-octavia/
https://diacritik.com/2017/08/31/entretien-avec-gael-octavia-sappartenir-a-soi-meme-la-fin-de-mame-baby/
30/08/2017 : Intothechic
« Les 10 temps forts afro de la rentrée »
http://www.intothechic.com/25644/culture/temps-forts-10-choses-a-decouvrir-a-la-rentree-2017/

Les blogueurs et blogueuses littéraires aussi aiment La fin de Mame Baby…

Encres vagabondes
« (…) Mame Baby incarne la lutte et l’auto-détermination, c’est un symbole d’émancipation et d’entraide entre femmes. (…) la dramaturge Gaël Octavia fait ici preuve d’une maîtrise remarquable de son sujet et de son style pour un premier roman.
Son mystère, son atmosphère, sa musique, sa puissance qui lui confèrent toute sa personnalité, font de la lecture de ce livre une aventure forte et originale à recommander. »
http://www.encres-vagabondes.com/magazine3/octavia.htm
Page des libraires
« En tissant les destins, en montrant comment la haine et l’amour nous tiennent debout, nous poussent en avant ou nous clouent au sol, Gaël Octavia délivre de très beaux personnages de femmes complexes aux prises avec un monde qui ne l’est pas moins. »
http://www.pagedeslibraires.fr/livre-13808/la-fin-de-mame-baby.html
Délibéré 
« Lisez, lisez le roman de Gaël Octavia : c’est une merveille, un texte qui émeut sans prévenir et qui démontre sans imposer. »
http://delibere.fr/guide/
A l’Horizon des Mots :
C’est un roman de femmes comme on en fait peu. (…)C’est un premier roman magnifique, de celui que j’aimerais offrir à toutes les étincelles de mon entourage, à commencer par ma mère, car il parle de ce que l’on a de plus intime et impalpable : notre relation au lien, à la communauté, nos rapports entre filles et celui, complexe et toujours en question, à notre corps comme terrain jamais neutre. »
https://horizondesmots.wordpress.com/2017/09/10/bouquin-133-la-fin-de-mame-baby-de-gael-octavia-rl2017/
 La calebasse à livres
« Le suspens est bien entretenu avec des révélations qui arrivent au bon moment et qui nous prennent par surprise. Roman intéressant à lire. »
https://lacalebassealivres.com/la-fin-de-mame-baby/#more-301
 L’Orient Littéraire
http://www.lorientlitteraire.com/article_details.php?cid=14&nid=6987
Chez Lorraine
http://chezlorraine.blogspot.fr/2017/08/la-fin-de-mame-baby.html
Le Littéraire
http://www.lelitteraire.com/?p=33480
Les 2 bouquineuses
http://les2bouquineuses.canalblog.com
Zazymut
« Le destin de ces quatre femmes s’entrechoque dans un premier roman abouti et visuel. »
http://zazymut.over-blog.com/2017/08/la-fin-de-mame-baby-gael-octavia-editions-gallimard-collection-continents-noirs-aout-2017-76-pages-isbn-9782072737015-4eme-de-couver
Julie A Mi Mots
https://julieamimots.wordpress.com/2017/08/19/rentree-de-septembre-rubrique-en-vrac-suite/

22/07/2017 : La fin de Mame Baby est le « coup de coeur » culturel de l’écrivain guadeloupéen Daniel Maximin, invité pour une carte blanche à la Librairie Francophone Estivale (séquence aux environs de 49′) : https://www.franceinter.fr/programmes/2017-07-22

15/06/2017 : La fin de Mame Baby parmi les six romans de la rentrée à ne pas manquer selon la blogueuse Katia Belkhodja :  http://www.tplmoms.com/2017/06/15/6-titres-qui-paraitront-bientot-mettre-sur-votre-liste-de-lecture

 

Publicités